Un Noël atypique s’il en est. Pas de marchés de Noël. Des réunions de famille de moindre envergure. Certains sont privés des leurs, pandémie oblige. Comment maintenir la magie dans un tel contexte?

Une expérience différente de l’avent

Les boutiques ont carburé sur décembre, et feront les comptes en temps voulu. Les créateurs habitués à multiplier les dates de marchés de Noël à droite à gauche ont pu… lever le pied. Et les plus positifs se réjouissent de pouvoir passer ces moments privilégiés en famille, pour une fois.

 Une parenthèse à célébrer

Ce soir, on va quand même se dérider, tomber les masques à une distance raisonnable, et trinquer avec précaution. Le temps d’un instant, on va savourer. Heureux de se retrouver, peu nombreux certes, mais ensemble.

 Des inquiétudes qui demeurent pour la suite

Et ceux qui ont ce poids de l’inquiétude sur les épaules depuis des mois, pour leur chiffre d’affaire, leur emploi, leur activité, poseront peut-être quelques instants leur fardeau. 2021 sera une autre affaire. Inutile d’y songer en continu.

Joyeux Noël à toutes et tous, boutiques, créateurs, artisans et amateurs de création

Notre secteur n’a pas été épargné. Et les situations individuelles varient du tout au tout. Ce que nous pouvons vous souhaiter avec force c’est de tenir bon, pour traverser cette période de troubles. Et on se retrouve après. 🙂

auteur : pilopoil

*** En savoir plus sur : Noël ***

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *