Le plaisir d’offrir

En marketing, c’est ce que l’on appelle la motivation oblative. Et cet acte a des caractéristiques particulières.

Faire un cadeau

L’acheteur, dans l’optique de faire un cadeau, évolue dans un cadre très différent. Il a en tête :

  • de faire plaisir : de trouver quelque chose qui serve, ou qui plaise à la personne ;
  • de remplir son rôle : quand on offre quelque chose, on doit en assumer la « paternité ». Même envers un enfant qui croirait au Père-Noël. Puisque les parents, eux, seront attentifs.
Quoi offrir à Noël ?

Aussi peut-il arriver de voir quelque chose d’idéal pour la personne, mais qu’on ne pourrait assumer d’offrir. Un kit épilation par exemple ! Vous êtes le compagnon, le frère. Vous savez que la personne en aurait l’utilité et la satisfaction. Sauf qu’il est très délicat que cela émane de votre part. Le message sous-jacent pourrait être mal pris : du style « épile-toi, ça vaudrait mieux »…

Idées cadeaux

Ce statut dans l’acte d’offrir est un élément à ne pas négliger. Aussi, quand vous, créateurs, serez sur vos marchés, souvenez-vous en. Rassurez les gens sur le rôle qui sera le leur : « Ce serait pour offrir.. ? A qui… ? Ce petit bracelet sera idéal… Il est lumineux… La personne le portera très facilement… Et elle sera heureuse à l’idée que vous lui ayez offert ». 🙂

auteur : pilopoil

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s