Syvie exposait au Sequestre à Albi, au marché de Noël. Occupant le coin d’une allée, ses pépettes ne pouvaient passer inaperçu. Suspendues, elles interpelaient : ici ce visage, là ce regard… Toujours des costumes étonnants, des formes habitées. pilopoil marqua l’arrêt, et le courant s’établit. Quelques mois plus tard, un rendez-vous était fixé. Et au printemps, l’aventure était lancée. 🙂

En savoir plus sur Les bijoux de Sissibi : ici !

auteur : pilopoil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *