Parisienne d’origine, Delphine a grandi dans un cadre propice à la créativité. Scolarisée dans une école Rudolf Steiner, elle a eu le loisir de découvrir jeune de nombreuses techniques artistiques… et elle y a pris goût. Poursuivant son parcours à l’école Penninghen, elle s’est spécialisée dans le graphisme. Mais très vite, les heures passées sur l’ordinateur l’ont saturée. C’est avec ses mains qu’elle souhaitait travailler, façonner, modeler… Elle s’est plongée dans le monde de la céramique. D’abord comme un hobby, en s’inscrivant dans une MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) à St Michel sur Orge près de Paris. Elle y a eu comme professeur Marianne Frisch, l’organisatrice et fondatrice des très renommées journées de la céramique place saint Sulpice à Paris 6ème.

delphine-iskandar

Mise en confiance, Delphine a décidé de se lancer à 100% dans ce nouvel univers, et de quitter Paris en quête d’un espace plus grand pour travailler. C’est dans le Lot qu’elle et son compagnon, également céramiste, ont élu domicile. Continuant de se former, c’est cette fois auprès de Corine Dumon qu’ils ont tous deux beaucoup appris. Leurs réalisations, sous le nom commun de ceramique-a2, portaient d’abord sur des accessoires de vaisselle, de décoration. Puis Delphine en est venue aux bijoux. C’était en 2012. Elle a alors lancé sa marque sous son nom de jeune fille : ISKANDAR. Depuis, elle ne cesse d’explorer les propriétés infinies de ce matériau incroyable… et n’est pas prête de s’en lasser. 🙂

auteur : pilopoil

*** En savoir plus sur : Delphine ISKANDAR ***

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *