Journée de la Mode Afropolite

Le 15 mars dernier les étudiants de l’Université de la Mode ont organisé une journée sur la mode afropolite à L’Université Lumière Lyon 2. Pendant cette journée, plusieurs créateurs, journalistes et intervenants ont défini la mode afropolite et ont parlé de la capacité  de réinvention du vêtement africain sans oublier ses racines.

Mode Afropolite

Le terme « Afropolite » vient d’une une contraction entre « Africain » et « cosmopolite ». Il définit un vêtement qui mélange les caractéristiques des modes africaines et du multiculturalisme.

Les créateurs nous ont expliqué comment ils jouent avec les formes, les imprimés façon wax ou batik et les couleurs des cultures africaines, non seulement comme une nouvelle tendance, mais aussi comme enjeux sociaux et politiques, en proposant des modèles économiques solidaires et responsables.

Documentaires DE MODE

Nous avons eu l’opportunité de rencontrer Eva Doumbia, fondatrice de Massilia Afropea. Et on a eu le plaisir d’écouter la conférence de Pascal Mourier, journaliste de mode chez France 24. Il nous a présenté son travail avec la projection de deux documentaires qu’il a lui-même réalisés, « Le Black Fashion Week Paris » et « Le Festival international de la Mode Africaine ».

Ainsi, nous avons regardé des projections sur le style dans la mode afropolite comme « La sape, un art pop et politique » par Nothing But The Wax et « Les sapeurs » par Pascal Mourier.

Tables rondes

Durant l’évènement, il y a eu plusieurs tables rondes sur  « Les médias de Mode et les enjeux de représentation » accompagnés par des journalistes comme Adama Anotho et Chayet Chienin (Nothing But The Wax), Laura Eboa (Fashisblack) et Stephanie O’Brien (Madame Figaro). Une autre table ronde portait sur « L’influence de la mode africaine sur la haute couture » avec Renée Valet- Huguet (auteure, consultante Association Passerelles, membre administrateur de  Modalyon)

Défilé de mode afropolite

Finalement, la journée s’est finie par le défilé de mode qui a présenté les collections des marques comme « Nothing But The Wax », « Maison Château Rouge », « Les Oiseaux Migrateurs », « Marché Boucotte », « De la Sebure », « June Shop » et « Blédardise ».

Grace à cet défilé, on a pu bien comprendre la mode afropolite avec ses couleurs emblématiques des cultures africaines.

Photo prise par : Maxime De Araujo

 

auteur: Arantzazu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s