Les boutiques ont souffert des gilets jaunes

C’est dans les grandes villes surtout, que les boutiques d’hyper centre en témoignent. En décembre, les rues étaient désertes le samedi. Ces journées pourtant tout indiquées pour faire ses emplettes de Noël.

Des samedi désert dans les centre-villes

« Les gens n’osaient pas venir dans le centre » explique une gérante. Une autre raconte qu’un samedi, elle a même fait une journée sans que personne ne franchisse sa porte : « J’aurais aussi bien fait de ne pas venir ».

La période des fêtes n’a pas donné le chiffre d’affaires attendu

Un mois de décembre malmené par l’actualité. Alors qu’il s’agit justement du mois où les boutiques ont l’habitude de faire leur meilleur chiffre. Résultat, les boutiques que l’on revoit en janvier se montrent prudentes.

Conséquence directe : des boutiques inquiètes et frileuses pour la suite

Elles ne passent pas de nouvelles commandes, ou bien de petites. Elles n’ont pas bien vendu avant les fêtes, et veulent attendre d’écouler ce qu’elles ont avant de se réassortir en nouveautés. La plupart solde leurs invendus de façon assez impressionnante.

Le démarrage de la nouvelle saison en paye les frais

Aussi peut-on déjà pressentir que les événements de décembre auront des répercussions plus long terme sur la saison suivante. Il va falloir s’accrocher pour faire une belle saison printemps été… :-I

auteur : pilopoil

*** En savoir plus sur : les boutiques ***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s