La petite flamme de l’entrepreneuriat

« L’avenir sera beau si tu le décides, ne laisse personne t’en déposséder. » Philippe HAYAT redonne la niaque. Positif, il s’adresse aux jeunes générations pour encourager en eux le sens de l’entrepreneuriat. Il restaure un postulat de départ dont le contexte a pu nous faire douter : l’avenir nous appartient. Il critique ces voix de Cassandre qui se servent de la conjoncture pour décourager, qui invoquent la situation pour dissuader, qui s’adressent aux jeunes comme à des êtres condamnés. A force de dresser un tableau noir, on tue l’espoir dans l’œuf. Or notre ère réouvre les possibles : le numérique réinvente les usages, des business models inédits émergent. Les jeunes feront leur place et se régaleront. Et Philippe HAYAT leur redonne confiance :  « Alors, de quoi rêves-tu ? » 🙂

auteur : pilopoil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s